Les étudiants

Sur cette page vous trouverez un aperçu des sujets, mais aussi des travaux réalisés par les étudiants.

A la fin du M1 et du M2, les étudiants rendent un écrit long, soit en recherche, soit en création, soit enfin sous la forme d’un mémoire professionnel. En voici quelques exemples:

 

Julie Plumier, Monster Seeker, ARG

Monster Seeker est un ARG dans lequel vous suivez Anna, une enquêtrice du paranormal, mandatée par des lycéens pour suivre la piste d’un monstre qu’abriteraient les couloirs de l’établissement. Mais véritable monstre ou canular, il conviendra à Anna d’en juger avec votre aide. Suivez la progression de son enquête sur YouTube, et proposez vos propres théories pour l’aider à résoudre cette affaire.

 

Lou Oms, Hybridations des librairies. (Re)penser la consommation culturelle.

Ce mémoire porte sur les hybridations de la librairie et sur la manière dont elles permettent de penser et de repenser la consommation culturelle. L’espace de la librairie est déjà en lui-même un espace marchand particulier, puisque investi d’une mission culturelle. Ses hybridations proposent à leur tour, ou s’adaptent, à d’autres modes de consommation, questionnant la place du livre dans l’industrie culturelle. Elles mettent également en avant une dimension active et militante de la consommation culturelle.

 

Mathilde Eynard, La « fonction fictionnelle » des langues inventées dans les œuvres de J.R.R. Tolkien et Ursula K. le Guin

A travers Le Seigneur des Anneaux (de J.R.R. Tolkien) et des trois premiers tomes du Cycle de Terremer de Ursula K. le Guin, il s’agira d’étudier la place prédominante accordée aux langues inventées par les auteurs dans leurs œuvres de fantasy en se concentrant sur la fonction particulière que les langues et le langage acquièrent dans la fiction, leur rôle, leur esthétique et leur construction linguistique. L’étude s’appuiera non seulement sur les œuvres littéraires, mais leurs adaptations à l’écran –notamment celle, iconique, de la trilogie de l’Anneau par le cinéaste Peter Jackson, mais aussi Les Contes de Terremer, réalisé par Goro Miyazaki pour les studios d’amination Ghibli en 2007–, ainsi que leur réception par le grand public.

 

Kevin Brunner, OBITUS, court-métrage.

 

Kevin : « C’était une opportunité pour moi de bénéficier de mes années d’études pour commencer à réaliser ma passion. »

 

Synopsis : Après une explosion énigmatique appelée « flash », un homme du nom de Nicolas, se retrouve seul, perdu et piégé dans une forêt bordée par une rivière. Ce dernier ne comprend pas l’événement qui s’est produit plus tôt et tente de chercher une réponse à ses questions. Au cours de sa déambulation dans la forêt, Nicolas sera témoin de phénomènes marquants qui traumatiseront le personnage et le mèneront vers sa quête de réponse. 

 

Ce projet tourne autour d’une réflexion sur notre monde capitaliste, avec beaucoup de références issues de grands cinéastes comme Tarkovski, Hitchcock, Cimino, Cuaron, ou encore du peintre américain Thomas Cole.

 

Manon Sabatier, Musique et univers de fiction sous-culturel

Il s’agit d’étudier l’organisation des relations entre culture musicale, identité de communauté et univers de fiction, sur l’exemple de la communauté 60s d’Instagram. L’axe d’étude est celle de la notion de modernité, dans une communauté où la célébration du passé est impossible sans une part de présent.

 

Esther Cléry, Heures d’automne, roman criminel polyphonique.

L’intrigue se déroule sur vingt-quatre heures, durant lesquelles la narration change à chaque récit. Nous faisons le tour des habitants d’un immeuble de quartier populaire au cœur d’une politique de gentrification. Les récits sont découpés en trois parties : ceux de la nuit, ceux du matin et ceux de l’après-midi.

 

Cannelle Offman, Les Éternels, jeu de rôle

Les Éternels est un jeu de rôle composé d’un récit complet illustré autour d’un monde fantastique, et une bible de jeu pour reprendre la narration et la changer au grès des joueurs, en se basant sur les similitudes entre une campagne de jeu de rôle et l’écriture d’une fanfiction.

 

Cassandra Bosch, Culte et nostalgie des années 80 : Le phénomène de rétrospective esthétique des années 80 dans les séries de la décennie 2010 et leurs génériques

Stranger ThingsAmerican Horror Story : 1984Sex Education, ces séries ont un lieu commun, celui de la représentation d’une société issue des années 80. Les nouvelles fictions tentent de reprendre une esthétique alimentée par la nostalgie d’une décennie passée. Ce travail de recherche tend à interroger les mécanismes d’idéalisation des années 80 et leur influence sur leur représentation, mais en questionnant également l’hybridation de ces séries contemporaines, à mi-chemin entre moderne et rétro.

 

Iseulys Catanèse, Un crabe dans la lagune, roman

Un crabe dans la lagune est un roman sur le thème de la maladie et de l’homosexualité. Le but est de mettre en avant le rôle de la personne dite « aidante » et de ceux qui entourent le.a malade. Il s’agit originalement d’une fanfiction. Deux pères de famille, l’un divorcé, Johan, et l’autre veuf, Damian, se rencontrent lors de la rentrée des classes. Ils tombent amoureux, mais alors que leur relation semble évoluer, l’annonce du cancer de Johan les jette dans un tourbillon d’incertitude. La lutte pour leur couple, contre la maladie, commence alors.

 

Par ailleurs, tout au long de l’année, les étudiants réalisent des exercices mêlant création et recherche :

Romane Grignon, Lou Oms, Manon Sabatier, La shortcom

Dossier-shortcom

Esther Cléry, Mathilde Eynard, Ketsia Gomes-Silva, Des Nursery Rhymes dans le monde de V pour Vendetta

Essai de fiction de fiction dans une fiction dystopique

Élie Bonnifay, Cassandra Bosch, Kevin Brunner, Les Fictions illustrées dérivées de Minecraft

Minecraft